Logo Envol En Voix

cabinet envol en voix
anne bolli

A Genève
Boulevard de la Tour 6
1205 Genève

A Versoix
Route de Suisse 140
1290 Versoix

bolli@envol-en-voix.ch
+41 76 348 68 14

Copyright © 2022 – réalisation: Mirza Id Lab

acouphènes hyperacousie

 

Atelier Vocal Envol en Voix

La musicothérapie centrée sur les acouphènes (Tinnituszentrierte Musiktherapie TIM)

Les acouphènes ne sont pas une maladie, mais un symptôme !

Les acouphènes sont constants ou récurrents et sont généralement une perception subjective qu’il est souvent possible de modifier.

Les acouphènes peuvent être déclenchés par des facteurs très divers, mais souvent par une perte auditive ou un stress important.

Si la perte auditive est très prononcée, un appareil auditif peut être très utile en cas d’acouphènes.

Les acouphènes sont difficiles à traiter par la médecine conventionnelle – mais la personne concernée peut faire beaucoup contre les acouphènes si elle agit elle-même.

La priorité absolue en cas d’acouphènes : améliorer sa qualité de vie : la méthode TIM peut vous y aider!

 

Indications méthode TIM

  • acouphènes aigus
  • acouphènes chroniques
  • hyperacousie (seuil de douleur vite atteint)
  • phonophobie (certains sons insupportables)
Envol En Voix Acouphènes
Atelier Vocal Envol en Voix

Modalités pratiques

Le tarif est établi en accord avec les recommendations de l’ASMT. Les séances sont remboursées par certaines assurances complémentaires

Le traitement des acouphènes et hyperacousie demande un nombre variable de séances, mais au moins 5, avec des écoutes à effectuer régulièrement à domicile.

Les bandes sonores fabriquées sur mesure sont facturées en sus du prix de la séance, selon le temps de travail.

Les acouphènes, c’est quoi?

Un acouphène ne se situe pas dans l’oreille, puisqu’il existe en dehors de tout bruit extérieur, mais dans le centre auditif du cerveau, lequel est directement lié à la formation réticulée (structure cérébrale à l’interface des systèmes autonome, moteur et sensitif) et au système limbique (cerveau émotionnel). Par un phénomène de boucle rétroactive inadaptée due au stress, l’acouphène peut être de plus en plus amplifié par le cerveau, jusqu’à devenir parfois insupportable et restreindre fortement la qualité de vie de la personne qui en souffre.

Plus l’on porte attention à un acouphène, plus la perception subjective s’en renforce et le cercle vicieux peut alors s’enclencher. S’il l’on veut « ne pas y penser », l’attention sur lui est paradoxalement renforcée, car on vérifie forcément s’il est toujours là. Le traitement consistera alors à apprivoiser petit à petit l’acouphène au lieu de le rejeter, par des techniques d’habituation, et à améliorer la qualité de vie par des aménagements simples.

Atelier Vocal Envol en Voix

Hyperacousie et phonophobie

L’hyperacousie découle souvent d’un état de stress intense ou chronique qui entraine une élévation du seuil de douleur auditif. Se trouver dans un environnement bruyant devient alors insupportable (réunions, restaurants, transports publics, etc..) et la personne souffrant d’hyperacousie doit souvent renoncer à des situations ou rencontres sociales.

Le traitement de l’hyperacousie comprendra l’apprentissage d’une détente profonde et une rééducation du circuit de l’écoute, avec la création de plages de musique adaptées. Une revisite de situations du passé grâce à la musicothérapie ou d’autres techniques adaptées pourront être nécessaires afin de désamorcer l’état de stress latent.

La phonophobie (certains sons sont insupportables) provient souvent d’un stress intense ou chronique lié à des situations en lien avec l’histoire de vie de la personne.

Le traitement de la phonophobie consistera en l’apprentissage d’une détente profonde et la rééducation du circuit de l’écoute. Une revisite de l’histoire de vie de la personne, au moyen de la musicothérapie et d’autres techniques, permettra souvent de déjouer la situation stressante à l’origine de la phonophobie.

Musicothérapie centrée sur les acouphènes TIM du Dr Annette Cramer, Munich, Allemagne 

« Les thérapies auditives prennent de plus en plus d’importance dans le traitement des acouphènes. La thérapie musicale centrée sur les acouphènes (TIM), que j’ai développée, est apparue en 1998 comme le premier concept d’une approche de thérapie musicale en Europe.

Tous les autres concepts de musicothérapie qui ont émergé par la suite contiennent des modules de base du TIM, comme la thérapie par l’écoute. Contrairement au TIM, cependant, d’autres approches de musicothérapie fonctionnent de manière standardisée. Chaque patient reçoit les mêmes modules et le même nombre d’heures.

Avec TIM, en revanche, l’accent est mis sur l’individu avec ses acouphènes individuels, ses problèmes individuels, son comportement auditif individuel et son audition individuelle. »  Dr Annette Cramer

Envol En Voix Acouphènes